Partagez | 
 

 L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]   Dim 26 Juin - 17:44

... surtout, elle exagère les images. Elle transforme facilement l'inquiétude en effroi, l'effroi en épouvante.


Allongé sur son lit, Sokka contemplait le plafond. Il ne devait pas être loin de trois heures moins le quart, si on en croyait l'axe actuel de la lune. Un soupire s'échappa des lèvres du mutant, lasse. Il y avait au moins trois bonnes heures que Sokka se trouvait dans sa chambre, à essayer de trouver le sommeil sans succès. Ses insomnies étaient chose fréquente depuis qu'il se trouvait à l'institut Baxter. Il n'avait d'ailleurs pas le souvenir d'avoir passé une nuit paisible, sans avoir le cerveau en ébullition. Pourtant, il méditait à chaque fois qu'il se couchait. C'était Trixie qui le lui avait conseillé lorsqu'elle avait eu vent de ces soucis, mais la méditation n'y faisait rien. La plupart du temps, il n'arrivait pas à dormir pour la simple et bonne raison, que sa vision nocturne se manifestait à ce moment-là, mais cette fois-ci, c'était différent. Un mal de crâne lui brûlait les tempes et remontait lentement vers le front. Sokka avait vite compris la cause de cette douleur aiguë. Son ouïe avait décidé de s'affiner. Dès lors, il parvenait sans problème à entendre son propre battement de coeur avec une facilité déconcertante, mais ce n'était pas le pire. Son colocataire ronflait comme un je ne sais quoi, infligeant à Sokka une hausse des décibels qu'il avait du mal à supporter. Chacun des ronflements de son colocataire était un supplice qu'il essayait d'oublier.

Sokka émit un énième soupir. Dormir n'était pas possible dans de telles conditions puisque la simple présence de son colocataire lui explosait les tympans. Le jeune mutant risqua un regard vers celui-ci. Il lui en voulut un instant de pouvoir dormir comme bon lui semblait. Puis et malgré l'heure tardive, il décida de se lever et d'aller ailleurs. Là, où les bruits ne l'assourdiraient pas. La plupart des occupants du château dormait déjà, Sokka supposait donc que les couloirs seraient silencieux. Un silence dont il avait vraiment besoin. Il attrapa donc un pantalon qui traînait par terre, par chance c'était le sien et un sweet à capuche gris. Il enjamba l'amas de vêtement présent dans la chambre et ouvrit la porte qui donnait dans le couloir est. Il prit le temps de regarder à droite et à gauche, en passant seulement la tête dans l'entrebâillement de la porte, pour finalement s'apercevoir que l'endroit était désert. Du moins, jusqu'à ce que son oreille perçoive le bruit sec d'un craquement de lit. Il savait nettement d'où ce son provenait. Chambre six à gauche. Finalement et après avoir attendu quelques secondes, il se faufila à l'extérieur de la chambre et rabattant soigneusement sa capuche sur sa tête. L'image était d'ailleurs saisissante. Sa peau bleue se fondait facilement dans la pénombre de la nuit alors que ses yeux jaunes lui donnaient un certain contraste.

Il traversa le château aussi silencieusement que possible, le simple fait d'entendre le parquet craquer sous ses pieds attisant un peu plus son mal de crâne présent. Finalement, il arriva vite devant la grande porte du château, celle qui donnait sur l'extérieur. Sa première idée avait été de rejoindre les cuisines, mais il avait eu la crainte des bruits qu'il ferait en cherchant une poêle pour se faire griller un steack. Il avait donc décidé de ne pas prendre ce risque. Rejoindre l'extérieur fut sa deuxième idée et elle lui semblait plutôt bonne.

Il poussa donc la porte et un courant d'air lui caressa le visage, l'obligeant à fermer les yeux. Il jeta un rapide regard au-dessus de son épaule. Toujours personne. Sa vadrouille était passée inaperçue. Un bref sourire prit naissance au coin des lèvres alors que ses sourcils se fronçait. Il était plus tôt qu'il ne l'avait pensé, au départ. Cela signifiait donc qu'il avait encore passé la nuit loin des bras de Morphée et que la journée à venir serait loin d'être de tous repos.

Sokka ne rebroussa pas pour autant son chemin déjà bien entamé. Une fois dehors, il ne se risqua pas plus loin que le perron. Il s'installa donc sur les marches qui menaient jusqu'à la porte d'entrée, ramena ses jambes vers lui et contempla l'horizon. Il eut la joie de constater que l'extérieur était d'un silence religieux, si on n'oubliait l'ululement de la chouette du parc qui lui paraissait proche alors qu'elle était à la lisière du parc. Le jeune mutant se détendit enfin, profitant ainsi du calme et du bonheur de ne pas entendre ses oreilles grésiller sous les décibels.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyo ▬ cougar


Dernière édition par Sokka Hwang le Mar 28 Juin - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trixie Grayson

avatar

MESSAGES : 238
◮ AGE DU PERSO : 25 ANS
◮ CREDITS : GORGEOUSMALI
◮ AVATAR : RACHEL MCADAMS

MessageSujet: Re: L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]   Mar 28 Juin - 11:09

Il y avait des nuits, comme celles-ci, où Trixie n’arrivait pas à trouver le sommeil… Trop chaud, trop froid, matelas trop dur, ou migraine persistante. Depuis plusieurs jours, elle faisait le même cauchemar. Elle le connaissait par cœur. C’était sa vision… Celle qu’elle avait eu il y a quelques temps maintenant. Elle y voyait son fils, son petit Malachi, plus âgé, un jeune adolescent. Mais qui visiblement n’aurait pas la chance de dépasser cette période-là. Il agonisait, avant de mourir dans ses bras. Puis son regard se posait sur le mutant qui se trouvait face à elle. Un inconnu, et plus elle cherchait, plus elle se disait que cet homme lui était réellement inconnu. Et sans la moindre hésitation, elle le tua. Ou le désintégra. Le terme est plus exact. Comme ça, sans la moindre once d’humanité, elle élimina ce mutant. Bon ou mauvais, elle n’en avait aucune idée… C’était comme une réponse à la douleur qu’elle ressentait face à la mort de son fils. Et pour compléter le tout, Margareth Finnster se trouvait derrière elle… A chaque fois c’était la même chose, Trixie se réveillait en sueur, les larmes aux yeux. Tout ça la faisait flipper. Jusqu’où ses pouvoirs allaient-ils ? Serait-elle incontrôlable à chaque fois qu’un évènement tragique se présenterait ? Tout autant de questions qui ne trouvaient bien souvent pas de réponse…

La jeune mère se tourna une fois de plus dans son lit, se retrouvant ainsi à fixer le plafond. Blanc, sans la moindre imperfection… elle soupira, essuya d’un revers de main la larme ayant coulée suite à son foutu cauchemar et se débarrassa finalement de ses draps. Trixie attrapa un de ses pantalons de jogging, ainsi qu’une petite veste, avant de sortir le plus discrètement possible. Ce n’est pas parce qu’elle n’arrivait pas à trouver le sommeil qu’elle tenait à ameuter tout le château. Se dirigeant d’abord vers la cuisine, Trixie se servit un grand verre d’eau et s’assit sur un des tabourets. Elle fit tourner son verre par la force de son esprit, menaçant de faire sortir le liquide translucide. Un énième soupir sortit de sa bouche, avant d’avaler d’un trait son verre. Posant celui-ci, elle prit la direction de la sortie. Un peu d’air ne pouvait lui faire que le plus grand bien, puisque visiblement, la nuit s’annonçait longue.

La jolie blonde poussa finalement la porte d’entrée du château, laissant ainsi entrer une légère brise qui lui fit le plus grand bien. Elle inspira une grande bouffée d’air, avant de s’avancer un peu plus. Elle se stoppa cependant. Il y avait quelqu’un ici. Sokka. Elle sourit et s’avança un peu plus pour finalement l’apercevoir sur les marches du perron.
Elle prit place à côté de lui, fixant d’abord l’obscurité, elle tourna finalement la tête vers lui, souriante. « Insomnie ? » demanda-t-elle. La jeune Grayson avait rencontré Sokka il y a de cela quelques semaines, lui proposant une aide au sein de l’institut Baxter. C’était elle qui avait été chargée de le ramener. Et sans savoir réellement pourquoi, ce mutant l’a immédiatement touché. Alors oui, il était vrai que Trixie aimait aider les jeunes mutants à se trouver et à contrôler leurs pouvoirs… Mais avec Sokka, c’était différent. Elle s’était rapidement prise d’affection pour lui. Il en effrayait plus d’un, et pourtant, c’était sans doute la personne la plus adorable qui lui avait été donné de rencontrer… C’est pourquoi elle s’était donnée comme mission de l’aider, autant qu’elle le pouvait, de donner le meilleur d’elle-même pour qu’il puisse ne serait-ce se sentir un peu mieux et plus à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: Re: L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]   Mar 28 Juin - 18:59

Alors qu'il pensait à son ancienne vie, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Il n'avait pas eu besoin de se retourner, son ouïe faisait encore des siennes. Quelqu'un venait de sortir et le simple fait de ne plus être seul le crispa plus que de raison. Sa queue qui traînait sur les marches vint se poser sur son épaule dans un geste instinctif, pour éviter le désagrément de sentir un pied se poser sur elle. Sokka ne chercha pas à voir qui se trouvait à présent avec lui à l'extérieur, bien trop sur ses gardes. Il eut cependant sa réponse et bien plus vite qu'il ne l'aurait cru. Bien trop fort aussi.

Le jeune mutant reconnut immédiatement la voix de Trixie. Soulagé, il lui adressa un signe de main, lui montrant avec celle-ci de baisser un peu le ton de sa voix. Il sentit aussitôt le regard interrogateur de la jeune femme sur lui et il ne put s'empêcher de marmonner des paroles incompréhensibles. Gardant son regard posé sur l'horizon, il lui souffla comme pour s'expliquer « Mon ouïe fait des siennes. » Il espérait qu'elle comprendrait où il voulait en venir. Trixie avait jusqu'à maintenant toujours compris ce qui le tracassait. C'était d'ailleurs réjouissant. Bien qu'au fond, il ne connaissait rien d'elle, il avait le fort sentiment d'être en présence de quelqu'un qui lui voulait profondément du bien. Trixie était la personne sur qui il se reposait à chaque fois que les choses semblaient lui échapper. Dire qu'il lui faisait confiance aurait été un euphémisme, c'était bien plus que ça. Il l'affectionnait, tout simplement. Leurs discussions quotidiennes paraissaient même l'apaiser de plus en plus, même s'il y avait encore un travail conséquent à effectuer. Quand Trixie était dans les parages, il se sentait normal et compris, c'était tout ce qu'il cherchait au fond.

Finalement, il tourna son regard vers la jeune femme, sans pour autant la regarder dans les yeux. « Oui, insomnie. » Ce sujet était revenu plusieurs fois en cours de leurs discussions et bien que l'idée de méditer avant de dormir ne faisait pas son effet comme l'avait cru Trixie, il sentait qu'elle cherchait à l'aider. Néanmoins, ce n'était pas une insomnie comme les autres. « Mais c'est pas comme d'habitude. » murmura-t-il, pour ne pas brusquer son ouïe encore surdéveloppée. « J'ai mal à la tête depuis que je me suis aperçu que mon ouïe ... » Il ne trouvait pas les mots pour définir ce qu'il se passait. « J'entends un peu plus fort que d'habitude et plus loin aussi. » Il haussa des épaules dépités. C'était comme avec sa vision nocturne qui se manifestait parfois. L'Adn animal prenait le pas sur son adn normal, si bien que même sans être transformé, il lui arrivait d'avoir l'espace de quelques heures les capacités du félin. Pour sa vision nocturne, il lui avait fallu attendre deux jours avant qu'elle ne se stabilise et finissent par disparaître. Honnêtement, il espérait que ce ne soit pas le cas avec son ouïe. Les choses deviendraient vite ingérable.

Mais comme d'habitude, il ne s'attarda pas sur le sujet plus longtemps. Il releva enfin les yeux vers Trixie. « Insomnie, aussi ? » A son souvenir, il ne se souvenait pas que Trixie lui ait parlé de soucis d'insomnie chez elle. Sa queue, finalement, se reposa sur les marches. Il n'y avait plus aucune raison de la protéger d'un futur accident.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyo ▬ cougar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'insomnie est mauvaise conseillère [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La colère est mauvaise conseillère [Libre]
» Les racines de la colère.
» [Aide] Pb de coupure réseau, de mauvaise réception 3G, etc..
» [PROBLEME] Radio fm: mauvaise réception.
» Image mauvaise en TNT sur réseau TvT à Renens
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: EXTÉRIEUR-