Partagez | 
 

 the beast below ♦ sokka.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alma Velázquez

avatar

MESSAGES : 90
◮ AGE : 25
◮ AGE DU PERSO : DIX-NEUF ANS
◮ CREDITS : gleek.
◮ AVATAR : TROIAN B.

MessageSujet: the beast below ♦ sokka.   Lun 27 Juin - 23:02

    Difficile de trouver endroit plus calme que la salle d’étude, un samedi matin, ne cessait de penser Alma Velazquez, alors qu’elle montait d’un pas alerte les escaliers qui devaient la mener à sa salle de yoga. Il était encore tôt, à peine huit heures, le soleil inondait déjà l’extérieur du château, et elle n’avait croisé que quelques lève-tôt qui ne lui avaient à peine adressé un regard. Peu importe. Ce n’était pas de compagnie dont elle avait besoin ce matin. Juste de calme. Et ce calme, elle le trouva dans la salle d’étude. Les volets encore fermés, la fraîcheur de la nuit y restait prisonnière, et sans attendre, elle ouvrit les fenêtres en grands, s’amusant des arabesques que le soleil dessinait sur le parquet vieilli. Repousser les tables de travail contre le mur ne lui prit que quelques minutes, et elle put enfin apprécier l’espace qui s’ouvrait devant elle. Et le silence qui s’était abattue sur elle. Elle vivait entourée de monde à chaque heure de la journée. Où qu’elle soit, il y avait toujours quelqu’un apte à rapporter ses faits et gestes. Et au bout de deux ans, c’était un fait auquel elle n’arrivait guère encore à s’habituer. A Rio, il y avait sa sœur et leur bande, et personne d’autre. Ici, il y avait tous ces étrangers réunis dans un même but, et elle se sentait noyée dans la masse, engloutie, incapable de faire le moindre geste pour se démarquer. Sa capacité l’effrayait plus qu’autre chose, et elle se pensait incapable de se transcender, tant les pouvoirs des autres l’impressionnaient. Ils étaient meilleurs à ses yeux. Plus beaux, plus forts, plus intelligents. Et elle ne pouvait rien faire pour s’ôter ces idées de la tête. Alors elle avançait, pas à pas, lentement, deux pas en avant, trois pas en arrière. Le yoga était l’un de ses principaux atouts dans la découverte de soi. Ses professeurs l’avaient enjointe de s’y adonner aussi souvent que possible, afin d’y trouver la plénitude. Ils disaient que grâce à cela, elle finirait par ne plus redouter la douleur, cette morsure cuisante qui se diffusait dans tout son corps quand la peau de métal la recouvrait. Alors elle suivait leurs conseils. La plénitude, elle ne l’avait pas encore trouvé. Mais la souplesse qu’elle acquérait la berçait dans l’illusion qu’un jour, elle finirait par surpasser sa sœur. L’Acrobate. L’Acrobate et ses figures lentes et aériennes, ses gestes vifs et gracieux, sa légèreté surtout, son contrôle de l’apesanteur. Alors que les pieds d’Alma ne décollaient jamais du sol. Et ne décollerait probablement jamais.

    Des chants tibétains se diffusaient dans la pièce grâce aux haut-parleurs de son Ipod. Alma laissa son corps se vider, sa tête devenir légère. Elle évacua les ondes négatives, les pensées mauvaises et inutiles, et sans attendre, commença le rituel des postures de yoga. Elle venait à peine de terminer la Salutation au Soleil lorsque se redressant, elle se retrouva face à la porte, qu’elle avait laissée légèrement entrebâillée. Un œil étrangement jaune semblait l’épier par l’interstice. Sur ses gardes, la jeune fille se releva, et s’avança vers la porte d’un pas lent, encore toute étourdie d’être si brusquement tirée de sa rêverie. L’étranger s’était éloigné, pourtant elle se retrouva face à lui lorsqu’elle ouvrit la porte en grand. Un démon bleu se trouvait face à elle. Sokka. Elle ne pouvait ignorer qui il était. Disons qu’il n’était pas du genre à passer inaperçu. De toutes les étranges mutations physiques qu’Alma avait croisées à Aberdeen, Sokka avait probablement la plus intéressante. Et pourtant, elle n’avait jamais pris la peine, ou le temps, de lui parler. Et il se trouvait là, face à elle, ne pipant mot.
    Elle sentait ses muscles se tendre sous sa peau. Elle essayait de se dire que Sokka n’était pas plus différent d’elle ou de n’importe qui. Il avait deux bras, deux jambes, cinq doigts à chaque main. En fait non, après réflexion, il n’avait pas dix doigts. Un peu moins que ça. Certains bébés naissaient avec ce genre de malformations. Se considérait-il lui-même comme atteint de malformations ? Alma ne prendrait probablement pas le risque de creuser la question. Il la mettait mal à l’aise, comme lorsqu’elle se trouvait face à une personne handicapée, et ne savait pas réellement comment réagir. Elle se contenta de fixer un point entre ses deux yeux, et avec son accent chantant de fille du Sud, souffla un « oui ? » interrogateur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: Re: the beast below ♦ sokka.   Mar 28 Juin - 11:46

Alma. Il l'avait cherché cette matinée là partout dans le château. Il savait à quoi elle ressemblait pour l'avoir déjà croisé mais c'était à peu près tout ce qu'il savait d'elle. Fort heureusement, la chance lui avait souri assez vite. Alors que Sokka se dirigeait dans le sens inverse, il avait cru l'apercevoir au détour d'un couloir. Ainsi, le jeune mutant avait décidé de la suivre. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé à la regarder par l'interstice de la porte. Sans se soucier une seule seconde que les choses pouvaient être mal interprété.

Il ne la vit pas arriver..

Pris sur le fait, Sokka resta pantois face à l'interrogation de la jeune mutante qui se trouvait en face de lui. « Humpf. » Son attention première n'avait pas été de l'épier, bien au contraire. En fait, il avait désiré attendre le bon moment pour venir lui parler, mais surtout savoir si elle était la personne qu'il cherchait. Il n'avait donc pas eu d'autre choix que de regarder ce qu'elle faisait. Malheureusement pour lui, la jeune mutante s'en était aperçue. Tant bien que mal, il essaya de sourire alors que sa queue fouettait l'air, signe distinctif qu'il se trouvait gêné. « Je .. Mmpf .. ne voulait pas te faire peur. » souffla-t-il, dans une voix à peine audible alors que ses yeux jaunes essayaient de ne pas tomber dans le regard d'Alma. Et alors que la mutante avait un accent chantant, celui de Sokka traduisait très bien de ses origines asiatiques.

Il resta quelques secondes silencieux, ne sachant trop comment se comporter avec elle. Sokka savait très bien que son apparence pouvait au premier abord faire peur et la mutante qu'il avait en face de lui, ne semblait pas déroger à la règle. Il avait cru que venir à l'institut le soulagerait de ce poids incessant des regards curieux, mais il s'était vite rendu compte que bien qu'il était en présence de mutant comme lui, il était encore jugé comme différent. Ses oreilles pointues frémirent et il inspira profondément une bouffé d'oxygène. Il n'allait tout de même pas rester ainsi, à se regarder avec curiosité. Alors pour combler le silence qui les gênait tout deux, Sokka se décida à expliquer sa venue. « Si tu as cru que je t'espionnais, c'était pas le cas. » Sa main vint ébouriffer ses cheveux, alors que sa queue faisait de plus en plus d'aller-retour derrière lui. « Je te cherchais en fait et comme, je savais pas trop si c'était vraiment toi, j'ai préféré regarder. » Sokka sentit la chaleur montée brusquement sur ses joues. Il rougissait mais physiquement ce n'était pas perceptible. C'était une chance quand on avait la peau bleue. « Je voulais savoir si tu voulais bien que je fasse du yoga avec toi. » Il essaya encore une fois de sourire mais c'est un simple rictus bizarre qui prit place sur ses lèvres, montrant par la même occasion le haut de ses canines.

Il n'avait jamais parlé à Alma avant et rien que le fait d'expliquer pourquoi il se trouvait dans cette posture lui avait paru être un défi insurmontable. Il n'avait tout simplement pas l'habitude d'avoir autant de contact social. Pourtant, il se devait de lui parler puisque c'était la seule qui pratiquait assidûment le yoga. « Un prof m'a dit que tu en faisais souvent et que pratiquer le yoga pourrait m'aider. Alors ... » Il parut comme réfléchir. « .. Mais si tu veux pas hein, c'est pas grave. Je comprendrais. » Il baissa ensuite les yeux, ne voulant pas davantage gêné Alma.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyo ▬ cougar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

the beast below ♦ sokka.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Suite de Beast Wars: Beast Wars II et Beast Wars Neo
» [AMV] The Human Beast [G-AMV 2011]
» Beast Wars en français a Radio-Canada? | Edit: Erreur du TV horaire
» (Présentation) Beast ( B2st )
» OMG OMG OMG BEAST WARS DANS ANIMATED????
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: DEUXIÈME ÉTAGE :: SALLE D'ETUDE-