Partagez | 
 

 Monster [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: Monster [R.]   Mar 28 Juin - 16:12

« Rehan ... » Sokka fixa son ami, avec une moue désolée. Le tibétain cherchait simplement à attirer l'attention de Rehan pour que celui-ci ce doute que quelque chose le troublait. Bien avant de sortir, ils avaient mis en place un code spécial qui signifierait que Sokka avait besoin que Rehan lise consciemment dans son esprit. C'était ce petit plus d'ailleurs qui était bien avec le jeune Meyer. Il n'y avait pas forcement besoin de lui parler pour communiquer avec lui. Et bien qu'il le faisait sans vraiment demander la permission la plupart du temps, ce qui avait don de l'agacer, cette fois-là le pouvoir de Rehan lui semblait bien utile. Il avait peur de parler à voix haute et d'attirer les regards sur lui, ainsi lui permettre de lire dans ses pensées était une solution plutôt adaptée.

Ses pupilles jaunes se fixèrent dans celles de Rehan quand celui-ci tourna son visage vers lui. Une fois qu'il eut conscience d'avoir son attention, il lui adressa un signe de tête. Il sut ensuite que Rehan sondait son esprit.

* Je suis pas vraiment sûr que ce soit une bonne idée *

Sokka haussa des épaules. Ce sentiment, il le ressentait depuis qu'il avait quitté l'institut pour se balader en ville. Jamais, au grand jamais, cette idée ne serait venue à Sokka, mais il avait fallu que Rehan le persuade de l'accompagner. A dire vrai, Sokka ne savait pas réellement comment il s'y était pris mais l'insistance du jeune Meyer, avait eu le fin mot sur cette histoire. Sokka s'était donc retrouvé en dehors des murs protecteurs du château, à accompagner Rehan vers une escapade qu'il savait dangereuse et qui le mettait mal à l'aise. Son colocataire le savait et c'était bien pour ça qu'il avait pris soin de mettre en place un code spécial détresse de Sokka, comme Rehan l'avait appelé.

* Et en plus, j'ai un soucis de pantalon ... *

Sokka eut une mine déconfite. C'était un réel soucis et pas des moindres qui plus est. Pour ne pas se sentir encore plus mal à l'aise face à la population dite normal et d'essayer d'attirer peu de regard curieux, il avait pris un pantalon (un jean pour être exact) que Rehan lui avait passé. Les siens étaient tous troués à l'arrière pour laisser sa queue à l'air libre. C'était justement là le problème. Le pantalon qu'il portait n'avait justement pas de trou. Il avait voulu dissimuler sa queue, mais il en payait maintenant les conséquences. Elle le gênait. Considérablement d'ailleurs.

Un soupir s'échappa de ses lèvres. Dans quoi Rehan l'avait embarqué ? Il réajusta la capuche qui trônait sur sa tête et releva ensuite le regard vers l'enseigne. Taverne de Mr Thatcher. Non, ce n'était vraiment pas une bonne idée de rentrer ici. « T'es vraiment sûr hein ? Je veux pas t'attirer les ennuis. Tu peux y aller tout seul, si tu veux. » Il secoua la tête, manquant de peu de faire tomber sa capuche et recula de quelques pas. « Moi je rentre. » Oui, il s'apprêtait à repartir.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyocougar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehan Meyer
OXYMORE ϟ vos secrets seront les miens
avatar

MESSAGES : 49
◮ AGE DU PERSO : .23 ans
◮ MOOD : Joueuse
◮ QUOTE : - En fait tu te donnes des airs comme ça mais t’es un gentil !
- Ta gueule !


◮ CREDITS : .Avatar : Birdie
◮ AVATAR : Robert Pattinson

MessageSujet: Re: Monster [R.]   Mer 29 Juin - 14:09

Je dois dire que la première fois que j’avais vu mon colloc, ma réaction avait été immédiate : j’avais cru que c’était une blague. Que l’homme en bleu se tenant en face de moi s’était juste recouvert de peinture parce qu’il nourrissait une passion secrète et fort étrange pour les schtroumpfs. Bon bien évidemment je n’avais pas tardé à savoir que c’était faux. Et heureusement pour lui parce qu’un pot de peinture par jour ça lui reviendrait cher. Sokka était né comme ça. Je n’avais eu qu’à lire dans son esprit pour le savoir, ce qui avait été fort pratique sur le coup, puisque je dois avouer que je l’avais trouvé à vu d’œil fort curieux. Et fort bizarre qui plus est, surtout avec ses trucs de méditation et je sais pas trop quoi, où il passait des heures sans bouger alors que ma capacité de concentration à moi n’excédait même pas une minute. Et pourtant j’avais essayé de faire comme lui, d’autant plus que ça pouvait m’être vachement utile pour contrôler mon don et toutes ses pensées qui venaient dans ma tête, sauf que j’y arrivais absolument pas. Si j’avais progressé chez Baxter, j’étais en revanche loin de maitriser complètement mes pouvoirs. Parfois, avec certaines personnes, même lorsque je n’en avais pas envie je ne pouvais cependant pas m’empêcher de capter ses songes et souvenirs. Et c’était le cas avec Sokka. Je ne savais pas pourquoi, avec lui il fallait toujours que j’entende tout ce qu’il pense, même si en le connaissant un peu plus j’arrivais à ne pas constamment lire son esprit. Bien que c’était fort utile au final étant donné qu’il réfléchissait plus qu’il ne parlait.

Voilà quelques semaines qu’il était ici, et je ne l’avais pas vu sortir beaucoup de fois. Je savais très bien qu’il avait peur du regard des gens et que ce n’était pas facile, et tout le blabla, mais bon, il n’allait tout de même pas passer sa vie enfermé hein ? C’était peut être ainsi avec les tibétains, mais pas avec moi. Il fallait bien que je lui fasse découvrir un peu le monde non ? C’est pour cette raison que j’avais particulièrement insisté ce soir pour le faire sortir. Bien que ça n’avait pas été des plus facile de le convaincre le petit … Heureusement, j’avais su trouvé les bons arguments. Si tu sors pas mec, je vais ramener tout les jours des gens dans la chambre et on fera la fête jusqu’à point d’heure. A force d’avoir sondé son esprit, je savais très bien que l’idée ne l’enchantait absolument pas, si bien que cela lui permit d’accepter de faire un petit tour avec moi dans un très bon pub situé aux alentours de l’institut.

Malheureusement à peine arrivé dans les rues il ne se sentait pas très à l’aise. « Ecoute le schtroumpf ne commence pas à pleurnicher il n’y a personne encore, et puis de toute façon il fait noir personne ne te remarquera. » Répondis-je au font de sa pensée que j’avais parfaitement bien entendu. Je n’étais malheureusement pas encore assez expert pour parler par télépathie – d’ailleurs je ne savais pas si j’en étais capable, ce qui fait que je répondais souvent à ses pensées à voix haute. Ce qui était pénible parce qu’avec Sokka, j’avais toujours vraiment l’air très con à parler souvent tout seul. Faisant abstraction des plaintes intérieures du garçon, je continuai d’avancer parce que si je l’écoutais, on aurait déjà fait demi tour devant le portail du châteaux.

Je ne put m’empêcher de m’arrêter net pour le regarder et rigoler lorsque je compris son « problème de pantalon » . Je sais, je n’étais pas sympa, mais franchement là, sa petite mine dépitée et tout le reste n’avait put me faire retenir de rire. « Roh fait pas ton rabas-joie. Tu n’a qu’à la coincer quelque part, ou l’enrouler autour de ta taille ou je sais pas moi. » Lui conseillais-je, sachant que je ne savais absolument pas de quoi je parlais parce que je ne savais absolument pas quel effet ça faisait d’avoir une queue comme la sienne. Mais je ne m’attardai pas sur ce détail, continuant d’avancer en m’assurant qu’il me suivait. Parce que pareil, si je l’écoutais nous aurions déjà rebroussé chemin. Et à ce rythme là, il ne pourrait jamais affronter le regard des autres, il fallait donc bien que j’insiste encore un peu non ?

Arrivés à destination j’étais tout de même content d’avoir réussi à l’amener jusque là, c’était même un exploit. Je m’apprêtais à rentrer dans la Taverne, tout content, parce que les jeudis soirs les soirées étaient toujours amusante et pleine d’étudiants, et d’étudiante surtout… « T'es vraiment sûr hein ? Je veux pas t'attirer les ennuis. Tu peux y aller tout seul, si tu veux. ». Je soupirai. Des ennuis, j’en avais eu toute ma vie en fréquentant des racailles et autre type du genre qui m’avait déjà fait faire quelque séjour en prison, alors franchement… Ce n’était pas lui qui allait me faire arriver quelque chose de pire que ça quand même. Et puis si jamais il dérangeait quelqu’un, que cette personne vienne me trouver, il aura tout simplement à faire à moi. Moi je m’en foutais que mon collocataire soit bleu, vert, rouge ou même rose tiens, parce que ce n’était pas pour sa différence qu’il n’avait pas le droit de s’amuser un peu lui aussi. Malheureusement, il ne semblait pas du même avis que moi, reculant de quelque pas il ne semblait décidément pas déterminer à rester là. « Moi je rentre. » Je savais très bien qu’il comptait déjà repartir à l’institut, sauf que ça ne se passerait pas comme ça. « Oui tu rentre, Dis-je en le prenant fermant par le bras pour l’empêcher de partir et le faire passer devant moi alors que je venais ouvrir la porte de l’établissement, Mais ici. » Dis-je avec un sourire, me mettant derrière lui pour l’empêcher de passer si jamais l’envie de fuir lui reprenait. « [color=Allez le schtroumpf, avance ! [/color] » Ajoutais-je, l’air insistant pour que je puisse moi aussi rentrer dans le bar. Il y avait beaucoup de bruit, de la musique et des rires de nombreuses personnes présentent ici. La plupart d’entre eux semblait déjà avoir bien assez bu, et d’autre était trop préoccupés par leurs conversations pour remarquer notre arrivé. Alors que je sentais déjà Sokka très mal à l’aise, je l’empoignai parle cou pour l’entrainer vers la buvette en reprenant la parole. « T’en fais pas, ici il y a des tas de gens bizarre. Personne ne va te remarquer. » C’est vrai quoi, pour être venu un bon nombre de fois ici je peux vous assurer que j’en ait vu des énérgumène par là. A commencer par le groupe de vampire qui se mettent toujours au fonds et qui parle pas en buvant du vin rouge, en passant par la vieille Simone, une soi disante sorcière qui fait flipper tout le monde et qui passe son temps à hurler que la fin du monde est pour bientôt. Et je ne vous parle même pas du vieillard qui se prend pour un pirate débarquant à chaque fois avec son épée et ses drôles de breloques criant sans cesse qu’il a perdu son navire. Bon d’accord, les fréquentations de ce bar ne sont peut être pas très bonne, mais au moins avec les fous qu’il y a ici, Sokka n’a absolument pas de soucis à se faire, les gens ici ont vu bien pire que lui. « Mettez nous deux pintes de votre meilleure bière ! » Criais-je à l’intention du barman l’air enjoué me retournant tout sourire vers Sokka. « J’espère que tu tiens bien l’alcool le schtroumpf. Allez fait pas cette tête on va bien s’amuser tu verras ! » Criais-je en lui faisant une grand tape dans le dos, venant régler ma commande au serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: Re: Monster [R.]   Jeu 30 Juin - 9:40

« Roh fait pas ton rabas-joie. Tu n'as qu'à la coincer quelque part, ou l'enrouler autour de ta taille ou je sais pas moi. » Sokka soupira de plus bel alors que Rehan rigolait à ne plus pouvoir s'arrêter. Il ne le prit cependant pas mal. Même s'il connaissait Rehan que depuis peu, le caractère puéril de celui-ci ne lui était pas étranger. Rehan était comme tous les mutants à forme humaine. Il ne comprenait pas ce que c'était d'avoir une queue. Aussi, Sokka ne prit pas en compte sa remarque. La coincer quelque part, l'enrouler autour de sa taille ? Il croyait quoi ? Que c'était comme une corde ?

Finalement, ils étaient vite arrivés dans le but de leur escapade. Dérouté, Sokka s'apprêtait à rebrousser chemin. Après tout Rehan était peut-être le genre de gars à aimer rester seule au bar à draguer les jolies filles. Mais ce n'était absolument pas le cas de Sokka. Il n'avait jamais été confronté à ce genre de situation et il la gérait comme il le pouvait. Jamais il n'était sorti du temple, la vie extérieure et surtout la vie en ville lui était donc étranger. Sa méfiance était comme une barrière de protection contre un monde dont il ne connaissait strictement rien. Les codes comme les valeurs. Il n'était pas à sa place ici et il le sentait. Rentrer au château, c'était préférable pour lui. Sokka ne se sentait pas prêt à faire un pas vers le monde de la vie active et sociale qui plus est.

Malheureusement pour lui, Rehan n'en avait pas décidé ainsi. Il sentit la main du jeune mutant agrippé son bras avec force et le tirer vers lui. Sokka émit un léger grognement, lorsque Rehan le poussa à l'intérieur de l'établissement. Le mutant bleu jeta un coup d'oeil derrière lui. Il lui barrait le passage, si bien qu'il n'avait aucun moyen de prendre ses jambes à son cou. « Arrête de m'appeler comme ça Rehan ! » soupira Sokka. Ce n'était pas la première fois qu'il lui disait, mais comme d'habitude il n'en faisait qu'à sa tête. Il se résigna pourtant à avancer, le regard baisser vers le parquet afin d'éviter de croiser un regard. S'il avait été déjà mal à l'aise avant d'entrer dans le pub, à présent il se trouvait vraiment mal. Il avait cette mauvaise impression que tous les consommateurs du pub le regardaient en chien de faïence, prêt à lui bondir dessus dès qu'il oserait bouger un pied. Son pouls s'accéléra de plus en plus alors qu'il imaginait tous les scénarios possibles. Tétanisé, il essaya de faire un pas en arrière, mais Rehan qui était encore derrière lui, lui empoigna le cou, le faisant avancer vers le bar. Un autre grognement, cette fois plus fort, s'échappa des lèvres de Sokka.

* Arrête de m'attraper comme ça .. *

Les paroles de Rehan ne le rassurèrent pas pour autant. C'était vite dit. Après tout, il se sentait un peu comme la crème de la bizarrerie. L'élite de la différence. Alors, à quoi bon savoir que des gens bizarres traînaient ici ? Il essaya cependant de croire Rehan. Sokka savait pertinemment que se comporter ainsi, équivaudrait à mettre une pancarte sur sa tête ' je suis différent' et c'était bien ce qu'il voulait éviter. Il tenta donc de se détendre, pendant que Rehan commandait des bières.

« Je sais pas. On va voir. C'est la première fois que je bois de la bière. » répondit-il, en haussant des épaules. Il n'avait jamais touché à une goutte d'alcool. Le temple lui avait inculqués des valeurs qui lui interdisait ce genre de comportement. Il se souvenait d'ailleurs qu'un moine lui avait expliqué que l'alcool désinhibait les gens et que parfois, elle exacerbait les comportements violents. Au fond, on avait essayé de le dégouter de l'alcool et cela avait plutôt bien fonctionné. Du moins jusqu'à maintenant.

Le serveur apporta les deux bières et les posa devant les deux comparses. Sokka regarda alors attentivement la pinte, curieux. Sérieusement ? Il devait tout boire ? Il détourna les yeux vers Rehan, inquiet. Il n'était absolument pas sûr de pouvoir tenir l'alcool. Pourtant, le jeune Meyer insista encore.

Sokka attrapa alors la pinte entre ses trois doigts, trinqua avec Rehan puis l'observa boire sa bière. Le tibétain fit ensuite de même, la vidant à la moitié. « Bouark ! » Il secoua la tête alors que le gout amer de la bière faisant encore frémir ses papilles. Non pas qu'il trouvait ça mauvais mais l'amertume du liquide lui avait paru bizarre. Pas assez bizarre pour qu'il n'arrête cependant. « C'est ... pas mauvais. » souffla Sokka, en regardant du coin de l'oeil Rehan.

Bizarrement, il se surprit à ne plus penser aux regardes des clients. Du moins jusqu'à ce qu'il n'y repense. Il essaya de chasser cette pensée, en interrogeant son ami. « Tu as prévu quoi ? »

Les traits du visage de Sokka semblèrent se détendre jusqu’à ce qu’il perçoive la présence d’un inconnu à ses côtés et l'odeur nauséabonde qu'il dégageait. L’homme en question avait l’air bien trop alcoolisé. Ses mouvement étaient brusques et ses paroles mal assurés. Il n’était là que pour une seul chose, reprendre trois bières. Une pour lui et les deux autres pour ses deux compagnons de beuverie.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyocougar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehan Meyer
OXYMORE ϟ vos secrets seront les miens
avatar

MESSAGES : 49
◮ AGE DU PERSO : .23 ans
◮ MOOD : Joueuse
◮ QUOTE : - En fait tu te donnes des airs comme ça mais t’es un gentil !
- Ta gueule !


◮ CREDITS : .Avatar : Birdie
◮ AVATAR : Robert Pattinson

MessageSujet: Re: Monster [R.]   Sam 2 Juil - 12:47

Franchement, ne pas avoir la possibilité de sortir et de s’amuser… Je trouvais ça triste. La vie était fait de multiples choses à découvrir, à commencer par les bars et les boites, il fallait bien que quelqu’un se dévoue pour montrer ça à Sokka ? Heureusement, j’étais là. Telle une lumière apparaissant dans sa vie – bon d’accord je me jetais des fleurs, et alors ? Ce n’étais pas nouveau, je n’étais pas le plus modeste d’entre nous, mais je le vit bien je vous rassure. Je ne savais pas comment le schtroumpf avait fait pour vivre autant de temps enfermé dans un temple avec des moines, mais en tout cas il fallait bien lui faire rattraper le temps perdu. « Arrête de m'appeler comme ça Rehan ! » Je rigola, personnellement je trouvais qu’il n’y avait pas meilleur surnom que le mien. Qu’il ne soit pas vexé, ça lui allait très bien. Ça aurait même fait un très bon pseudo de mutant – ce que je lui avait d’ailleurs proposé un jour, cependant il n’avait pas été vraiment du même avis que moi, peu ouvert à ma remarque pourtant constructive alors que moi j’étais pourtant quelqu’un qui voulait être de bon conseil. Sur ce coup, il m’avait presque vexé.

Bien évidemment ce soir, j’aurais très bien put sortir seul et m’amuser tout seul. Me connaissant, j’aurais probablement très vite trouvé de la compagnie de toute façon. Mais je trouvais que sortir avec un pote c’était encore plus marrant et en l’occurrence ce soir j’avais choisit mon colloc. Colloc que je commençais par apprécier finalement, c’était bien pour ça que je voulais le faire sortir. Nous étions enfin rentrés dans la taverne, heureusement. Ce n’était pas maintenant qu’il allait pouvoir partir, et puis ce n’était pas avec la manière dont je l’empoignais qu’il pourrait le faire. Je le savais, j’étais lourd, et je le faisais exprès pour être certain qu’il reste. Arrête de m’attrapper comme ça. Je rigola, lui faisant un énorme sourire l’agrippant de nouveau de cette manière. « Dis donc, c’est que t’es bien grincheux toi ce soir. » C’est vrai quoi, on était là pour passer un bon moment, il fallait qu’il se détende un peu. Même si ça ne semblait vraiment pas être le cas. Je ne put m’empêcher de pénétrer de nouveau dans son esprit pour savoir qu’il avait l’impression que tout le monde le dévisageait. Ce qui à mes yeux était absolument faux. Heureusement, après quelques verres – j’en étais persuadé, il finirait par faire abstraction de tout ce qu’il y avait autour pour enfin passer une bonne soirée. Je crois bien que présentement il était autant stressé que moi détendu c’est pour vous dire. J’essayais de le rassurer mais j’avais l’impression que cela ne faisait guère effet, la bière sera sans doute plus réconfortante.

« Je sais pas. On va voir. C'est la première fois que je bois de la bière. » C’est bizarre, mais ces paroles ne m’étonnèrent guère. J’imagine que l’eau de vie chez les tibétains, ne devaient pas être à base de vodka. Au moins d’un côté, ça aurait l’avantage de le faire consommer moins hein. Je ne put m’empêcher d’éclater de rire lorsque dans ses pensées je l’entendis se demander s’il allait devoir boire toute la pinte de bière. Bah oui il croyait quoi, que c’était ici pour décorer ? Je lui fit une tape amicale sur le dos pour l’inciter à boire comme je le faisais. « Vas-y c’est que de la bière. Ça se boit comme du p’tit lait ! » ajoutais-je pour l’inciter à vider son verre de moitié sans problème, ce que je venais de faire. Après tout la bière n’avait jamais tué personne hein. « Bouark ! » Sa tête à cet instant… Et bien c’était trop drôle. « C'est ... pas mauvais. » Finit-il par réussir à ajouter. « Evidemment que c’est pas mauvais ! Tu crois quoi ? Que j’allais te faire boire de la pisse de chat ? » Ajoutais-je l’air rieur finissant ma bière d’une traite, parce que mine de rien elle était sacrément bonne.

C’était sans doute pour ça que le pirate n’arrêtait pas d’en prendre. Il était déjà soul avant tout le monde et à mon avis, allait sans doute bientôt finir sa soirée. Je me cachais légèrement, me tournant du côté de Sokka pour qu’il ne me remarque pas. Non parce que je n’avais pas vraiment envie d’entendre ses récits, comme l’autre fois où il m’avait bassiné avec ces histoires ridicules de navires. Bon ok, Pirate des caraïbes était sortit au cinéma y’a pas longtemps, ce n’était pas une raison pour venir s’inspirer du film pour venir me raconter des conneries.
« Tu as prévu quoi ? » Je ne répondis pas tout de suite, le temps de réfléchir et de recommander de la boisson. Je regarda autour de moi. Il ne fut pas bien difficile pour moi de parvenir à avoir une réponse à sa question lorsque mon regard se porta sur une table où était installée trois jolie fille, trois jolies filles qui en plus au vue de leur pensée était comme nous.. Génial ! « J’ai prévu d’aller te présenter à ces trois jolies petites mutantes. » Ajouais-je en lui faisant une nouvelle petite tape dans le dos. « Allez viens ! Finis ton verre et on y va ! » Ajoutais-je alors que j’avais déjà entamé et vidé mon deuxième. Je compris rapidement que l’idée ne lui plaisait guère, c’est pour ça que je ne pris pas le temps d’attendre sa réponse finissant par l’entrainer avec moi sur la table en question. « Salut les filles ! Moi c’est Tom, et lui c’est Jerry ! On peut s’assoir avec vous ? ! » Ajoutais-je de mon plus beau sourire mettant mon bras autour de l’épaule de mon pote exaspéré probablement par ma technique d’approche à la con. Au moins j’avais une technique hein, et puis ça sembla les faire rire puisqu’elles acceptèrent qu’on s’installe avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sokka Hwang
COUGARawake the beast inside of you
avatar

MESSAGES : 322
◮ AGE DU PERSO : 19 ans
◮ MOOD : solitaire
◮ CREDITS : avatar (moi-même) ; sign (tumblr)
◮ AVATAR : Alan Cumming (Diablo)

MessageSujet: Re: Monster [R.]   Ven 8 Juil - 9:56

« J'ai prévu d'aller te présenter à ces trois jolies petites mutantes. » Sokka se tourna aussitôt vers Rehan, en le dévisageant. Il plaisantait, non ? Apparemment pas. L'homme, un peu trop soul, s'éclipsa, mais le visage du mutant bleu resta défiguré par l'appréhension. Même si Rehan savait lire dans les pensées et la mémoire, Sokka restait perplexe. Comment pouvait-il être vraiment sûr que ces filles étaient comme eux, mutantes ? Une autre bière arriva devant lui alors qu'il n'avait pas encore terminé la première. Il eut à peine le temps d'avaler le reste de sa pinte que Rehan, l'attrapa par le bras, l'obligeant à venir avec lui. Sokka rechigna d'abord. Il avait un mauvais pressentiment. Rehan était du genre à foncer tête baisser dans les ennuis, il le savait et sa volonté de lui faire découvrir les joies de la vie sociale le rendait encore plus insouciant aux yeux de Sokka.

* Rehan ! Arrête ! * somma Sokka.

Mais comme depuis le début de leurs escapades, il n'en fit qu'à sa tête. Ils arrivèrent bien trop vite au gout de Sokka, devant les trois filles mutantes. Une blonde et deux brunes. « Salut les filles ! Moi c'est Tom, et lui c'est Jerry ! On peut s'asseoir avec vous ? ! » Sokka leva un sourcil. Jerry ? Rehan venait de mentir et il ne comprenait pas pourquoi. On lui avait toujours appris que le mensonge était un état de faiblesse, qu'on devait éviter à tout pris. Pourtant, Rehan lui avait à mainte reprise expliquer que mentir permettait parfois de se sortir de situations compliquées. Avec les filles par exemple. Néanmoins, Sokka ne s'était jamais rangé à son avis. Il restait profondément attaché aux valeurs qu'on lui avait inculqués, même s'il ne correspondait pas à une vie en société.

Pourtant, cette fois là, Sokka resta silencieux. Rehan savait ce qu'il faisait, enfin Sokka l'espérait. Les trois filles acceptèrent qu'ils s'installent avec eux. Ni une, ni deux, Sokka se posa sur une chaise. Il était mieux assis. Pour la simple et bonne raison, que sa queue ne cherchait pas un point de sortie. Il avait qu'une hantise : qu'elle déchire le pantalon de Rehan, montrant ainsi sa condition de mutant aux restes du monde. Assis, il était donc plus serein de ne pas avoir ce soucis.

« Julie, Anya et Alex » présenta, la jolie blonde (qui n'était autre que Julie). Les cinq jeunes gens se dévisagèrent un instant. Sokka semblait complètement perdu. A dire vrai, il n'avait pas l'habitude d'être avec des filles de son âge et encore moins trois en même temps. La seule avec qui il passait plus de temps qu'à l'accoutumer, c'était Théa. Mais elle était différente et il l'aimait bien, malgré son obsession. Là, il ne connaissait pas les trois filles et il en était mal à l'aise. Il avait l'impression d'être défiguré par les trois filles. Impression qui s'avéra juste, lorsque Anya lui demanda ouvertement. « Pourquoi, tu n'enlèves pas ta capuche ?! » Sokka haussa des épaules, baissant les yeux pour éviter de croiser son regard vert émeraude. « Parce que. »

La jeune fille haussa un sourcil et sans demander la permission à son propriétaire, fit baisser la capuche de Sokka. Sans mains. Juste avec la force de son esprit. S'en doute n'aurait-elle pas dû. Puisque, pris de surprise, Sokka tapa du poings sur la table, en feulant. Il rabattit ensuite sa capuche, de façon précipité mais surtout gêné.

_________________

" Je ne sais plus qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre "

kyocougar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monster [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monster [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ou trouver ce support ? RCM RC Monster Support Moteur BRevo
» [New]Filtre/protection Outerwears - Contro MMM Mamba Monster
» prog mamba monster e revo
» Problème mamba monster
» >> New Cloche K-Factory buggy / Truggy / Monster Truck
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: COMMERCES :: THATCHER'S TAVERN-